On part aujourd’hui sur un album bien underground. Il s’agit de Little Boy Blue qui était sorti en 2010 chez Digi Crates Records. Pour la faire courte, vous pouvez retrouver pas mal d’artistes autant US que Japonais sur ce label. Pas facile de trouver les morceaux de cet album sur la toile. On est (comme son nom l’indique) dans un univers smooth, avec des prods clairement inspirées d’un Nujabes. Une véritable madeleine de Proust à mes yeux, tant je me suis identifié toute mon adolescence à ce petit enfant bleu qui bat de la tête aux rythme des samples de jazz. Ça a légèrement vieillit, mais c’est toujours un plaisir de le réécouter. Pour les plus curieux qui ont aimés, je vous invite également à aller écouter ce qu’il fait avec son groupe Tha Connection. Enjoy!