Bon, là c’est du sérieux. Cet album avait explosé avec le titre Angela en 1999. Mais je tenais à en parler, parce que déjà, c’est le premier CD de rap que j’ai acheté, et ensuite parce que trop peu connaissent les autres titres de l’album. Pour la petite histoire, c’est le première projet du groupe. Il rend hommage à KLR (OFX), décédé jute avant la percée du collectif. Dans le contenu, c’est du pur Saïan, avec des morceaux explosifs qui donnent envie de danser, du rap-onomatopées, mais aussi beaucoup de tracks calmes axées sur les textes. De la performance, de l’originalité, une énergie fantastique, une belle histoire: les ingrédients d’un album rentré dans la légende.