Au moment de sa sortie en 2002, l'album « Pointless Nostalgic » de Jamie Cullum a révélé un jeune jazzman moderne hors du commun, aussi à l'aise au piano qu'au micro. Un des facteurs de ce succès était aussi la force de la section rythmique, constituée du bassiste Geoff Gascoyne et du batteur Sebastiaan de Krom, ses deux complices depuis les débuts de sa notoriété. Aujourd'hui, cet album remet un coup de projecteur sur cette période, en soulignant l'importance de Geoff Gascoyne en tant qu'arrangeur du jeune prodige. Et à côté de la majorité des morceaux qui proviennent de « Pointless Nostalgic », on trouve trois titres passionnants où les deux musiciens se partagent le premier rôle : « God Only Knows » de Brian Wilson, « Love won't let me wait », un classique de la soul écrit par Major Harris et surtout popularisé par Luther Vandross, et « Small Day Tomorrow », un morceau écrit et chanté avec Bob Dorough.