14 titres, et une montée en puissance fantastique tout au long de l’album. C’est sorti en 2012 chez Dome, et c’est peut être l’un des groupes d’acid-jazz les plus populaires d’Angleterre, puisqu’ils tournent toujours, et ce depuis les années 90. C’est pour moi l’un de leur meilleur album. Ils ont su se réinventer, en poussant la modernité à son paroxysme, jusqu’à inviter des chanteurs de formation jazz très classique, sur un jazz très excentrique. Ça groove énormément, c’est tout ce qu’on aime: