Big Soul, c’est avant tout un groupe chargé d’histoire. Le trio de Los Angeles écume les bars dans les années 90’s, jusqu’à se décider à sortir leur premier disque, qui a du mal à se lancer. Un parisien de passage dans le coin se le procure, il passe de main en France jusqu’à être jouer dans pas mal de club de la capitale avec le titre Hippy Hippy Shake. C’est de là que le succès va commencer. L’album dont je vous parle aujourd’hui est leur dernier. Ils l’ont sorti en 2002 sous l’étendard Redneck Records. On y retrouve 12 beats à la croisée de la funk, du rock et de la soul. Un condensé d’énergie qui me met toujours de bonne humeur. Cet album est tout bonnement incontournable, tellement chaque morceau est indiscutablement bon.